Deforestation au Benin

By Claudia Amegankpoe (Posted: October 14, 2012)

Face à la situation désastreuse des forêts au Bénin l’ONG Nature Tropicale membre de la Coalition nationale TAI a donné une conférence de presse pour tirer sur la sonnette d’alarme. En effet, le conférencier, Joséa DOSSOU BODJRENOU de Nature Tropicale a rappelé à l’assistance que le Bénin, malgré son statut de ‘’pays non forestier’’, des tonnes de bois forestiers y partent pour les pays asiatiques. Selon lui, « des exploitants aujourd’hui, tractent, négocient et abattent systématiquement les rares gros arbres vestiges dans les villages toujours à la recherche du bois d’oeuvre pour le marché asiatique au vu et au su des autorités compétentes dont le silence coupable est assez inquiétant ». Pour lui, cette journée est une occasion pour souligner le rôle central des hommes et femmes dans la gestion, la contribution et le développement durable de nos forêts dans le monde. Malheureusement, en dépit des multiples engagements pris par le Bénin, au niveau local et international, on assiste avec beaucoup de regrets, à la destruction alarmante du reste de son couvert végétal et au bâillonnement systématique voire l’emprisonnement des représentants des communautés riveraines de ces reliques forestières. Plusieurs témoignages au sein de l’assistance viennent corroborer les faits et indexer l’exploitation abusive des forêts et l’exportation du bois du Bénin. Les communes de kérou, kouandé, pehunco, bassila et N’dali ont été citées en exemple comme étant les localités victimes de ces massacres où depuis quelques années, les ressources forestières sont prises d’assaut par les exploitants indélicats. Cette campagne n’a épargné personne. Espérons que les objectifs visés par les auteurs trouvent de répondant auprès de la haute autorité et de toutes les parties prenantes afin que les forêts puissent continuer à jouer leur rôle ou éco systémique de survie et de lutte contre les changements climatiques.